top of page

La Confédération ne veut pas d'un réseau national de voies expresses cyclables

Se basant sur un postulat de l'ancien conseiller national et membre du comité de Cycla Rocco Cattaneo (PLR, TI), le Conseil fédéral a publié un rapport le 10.4.2024. Il y constate que les voies expresses cyclables sont dans l'intérêt de la Confédération, car elles pourraient contribuer à désengorger le réseau routier et, surtout, à améliorer la fluidité du trafic aux heures de pointe.

Un réseau nationale de voies express cyclables ne serait toutefois pas nécessaire, car il devrait être planifié, construit et entretenu par la Confédération. Or, selon la loi sur les voies cyclables, cette tâche incombe aux cantons et aux communes. La Confédération a notamment examiné la possibilité de renforcer la promotion des voies expresses cyclables dans le cadre de la 5e génération des projets d'agglomération. Cependant, la base légale pour un taux de contribution plus élevé de catégories de mesures spécifiques fait actuellement défaut. Afin de soutenir les cantons et les communes lors de la réalisation, la Confédération élabore actuellement une aide à l'exécution correspondante. La planification de pistes cyclables le long des voies ferrées et des routes nationales est également à l'étude en collaboration avec les cantons.

Comentarios


bottom of page