top of page

La conseillère fédérale Sommaruga promet plus d'engagement

Le 15.6.21, la présidente de Cycla, Marianne Maret, s'est exprimée au Conseil des Etats sur la réponse du Conseil fédéral à son interpellation. Mme Maret a exprimé une satisfaction partielle. Elle a rappelé que la raison pour laquelle il n'y a pas assez de capacité pour le transport de vélos aujourd'hui est que le matériel roulant n'a pas été adapté malgré l'augmentation de la demande au fil des ans. "Les CFF n'ont pas anticipé le mouvement."


Elle attend de la Confédération qu'elle

  • formule plus concrètement les objectifs stratégiques qu'elle fixe aux CFF, et qu'elle exige des CFF une offre orientée vers la demande pour le chargement des vélos;

  • subordonne l'octroi de concessions aux entreprises de transport à la mise à disposition d'une capacité suffisante pour le transport de vélos;

  • qu'elle veille lors de la commande et de l'approbation du matériel roulant à ce qu'il dispose d'un espace suffisant pour les bicyclettes, les poussettes, les bagages et les équipements sportifs.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a fait preuve de compréhension à l'égard de la demande, mais aussi de la situation des CFF, qui n'ont pas pu réagir du jour au lendemain à la forte augmentation de la demande depuis l'année dernière. Elle a déclaré qu'elle serait heureuse de "réexaminer la manière dont nous pouvons utiliser les objectifs stratégiques pour garantir que ce besoin croissant de transport des vélos dans les trains - le besoin a vraiment changé et a beaucoup augmenté ! - peut être suffisamment pris en compte."

コメント


bottom of page